THIEF SIMULATOR – LE TEST

Déjà sorti sur Steam fin 2018, le jeu développé par le studio polonais Noble Muffins tente une entrée par effraction sur Switch le 16 mai 2019 sur l’Eshop, pour une vingtaine d’euros. Un portage que peu de personne auraient pu imaginer un jour sur une console Nintendo.

L’occasion, ou pas, de plaire au plus grand nombre…

Gentleman cambrioleur

Vous avez toujours trouvé GTA un peu trop arcade à votre goût, vous aimez le réalisme sans pour autant essayer de faire basculer votre vie IRL et vous retrouver à Fleury? Tant mieux, vous faites partie de la niche de la niche, et Thief Simulator sera votre Goty.

Au programme: briefing, effraction, réflexion, cavale.

Une partie typique commencera par une entrée par effraction dans une habitation, par la porte, en crochetant la serrure, ou par d’autres moyens. Une fois dans l’habitation votre vice vous poussera vers des bijoux, de l’argent ou des objets plus encombrant tels que le dernier LED 4k ou le tableau d’un peintre connu du 17iéme siècle.

Il faudra faire très attention aux bruits que vous faites ou des jeux de lumières projetés par votre lampe torche car les propriétaires peuvent être présents dans l’habitation, ou vous pouvez être repéré par des voisins un peu trop curieux et aux aguets.

En cas d’alerte, ici pas de 5 étoiles ni de FBI ou de Tanks. Non, juste une patrouille de police à laquelle il faudra échapper. Pour se faire vous aurez quelques secondes pour rejoindre votre voiture ou vous planquer sous le lit, un placard…Tel un Solid Snake, il vous faudra patienter tranquillement le temps que l’alerte soit levée.

Le fruit de vos larcins vous permettra d’acheter du nouveau matériel et faire évoluer Arsène (nom fictif).

Moche mais gentil

Ce n’est pas pour son moteur physique que Thief simulator finira aux Games Awards. Non, le jeu est moche et bugué. L’avantage c’est que le jeu, en vue à la première personne, tourne très bien sur Switch.

Niveau sonore c’est plutôt honnête. Le sound design est en adéquation avec le propos.

Le plus gros défaut du jeu est surtout sa redondance. Sauf à fantasmer depuis tout gamin sur les voleurs les plus connus de l’histoire, vous aurez fait le tour du jeu en quelques heures et il y a for à parler que vous n’y reviendrez pas. Le gameplay est redondant et il manque clairement un scénario au jeu pour vous pousser à continuer. Il y a quand même de bonnes idées dans le titre et cela pourrait être intéressant d’avoir un deuxième opus qui irait beaucoup plus loin dans le contenu et le concept.

CONCLUSION

Thief Simulator n’est pas un mauvais jeu. Ce qu’il propose est plutôt inédit et bourré de bonnes petites idées dans le concept de l’infiltration. Le principal problème c’est que le titre devient très vite redondant et, à part pour les adeptes du 100%, on ne sera pas forcément tenter d’y revenir. Le titre a quand même assez de qualités pour servir de base à un deuxième opus qui transformerait l’essai. C’est quand même très étonnant de voir Thief Simulator sur Switch, et au vu de la qualité du portage (bon ok, techniquement ce n’était pas trop dur…), son achat, de préférence en solde, pourrait être une bonne occasion de bousculer son backlog.

Note: 6/10

4 commentaires sur « THIEF SIMULATOR – LE TEST »

  1. Super test !
    Il m’intriguait assez ce jeu, et le concept n’a jamais été vraiment exploité dans le jeu vidéo (du moins pas à ma connaissance) et il n’avait pas l’air d’un des milliers de simulators de merde, du coup j’avais eu l’idée de me l’acheter.

    Et au vu de ton test, c’était pas une bonne idée xD

    En tout cas très bon test l’ami ! 🙂

    J'aime

      1. Oui c’est vrai

        Ouaip pour 8-10€ c’est intéressant, après j’imagine qu’ils vont faire une promo dessus plus tard

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s